La Grande Peste

Éric Stalner, Cédric Simon

En 1347, une maladie inconnue frappe l’Europe.
En cinq ans, elle fait 25 millions de morts.

 

Un mal aux origines mystérieuses 

Baldus, jeune membre de l’ordre des chevaliers Hospitaliers, navigue en mer Méditerranée au large de Rhodes lorsque son navire croise le chemin d’une galère byzantine à la dérive. Les Hospitaliers l’abordent et ne trouvent à son bord que des cadavres rongés par un mystérieux mal : la pestilence. Alors qu’ils s’apprêtent à rejoindre leur navire pour fuir la maladie, un cavalier émerge sur le pont de la galère et décime ses frères d’armes. De son bataillon, seul Baldus survit miraculeusement à l’attaque. S’engage alors une course-poursuite effrénée à travers une Italie ravagée par ce mal inconnu. Au fil de sa fuite, Baldus s’enfonce dans sa propre folie et découvre celle des hommes.

 

Une fiction historique 

Si la trame narrative est entièrement fictionnelle, les personnages, les événements et l’environnement sont le fruit de recherches fouillées. Chaque chapitre se clôt sur une carte qui contextualise la progression de l’épidémie et apporte un éclairage historique sur une multitude d’épiphénomènes qui nourrissent la narration : ordre des Hospitaliers, rapport à la sorcellerie et aux pratiques occultes, exactions commises contre les communautés juives, émergence de sectes, réminiscence de rites païens disparus, …

 

Le deuxième tome paraîtra en septembre 2021