C’était Merkel

Marion Van Renterghem

Angela Merkel vient de l’Allemagne de l’Est, époque soviétique. Elle sait ce que la liberté veut dire. Scientifique, protestante et divorcée, elle a su s’imposer dans un milieu hostile. C’est une tacticienne machiavélique, qui a épuisé quatre présidents français.
En Allemagne, son nom est même devenu un verbe.
« Merkeliser », c’est avancer à petits pas, sans éclat, mais arriver au but.

Angela Merkel est aussi une femme de valeurs, qui a accueilli des centaines de milliers de réfugiés et qui s’est dressée contre Donald Trump. Ce livre est son histoire, son portrait le plus juste, le plus passionnant.

En hommage aux vestes colorées de la chancelière allemande : C’était Merkel  paraît sous quatre couvertures de couleurs différentes — le contenu du livre restant le même pour les quatre versions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Éditions les arènes (@les_arenes)