Alexis Trinquet

Cordonnier à Belleville, Alexis Trinquet prend en 1871 le parti de l’insurrection et est élu membre de la Commune. Échappant aux exécutions sommaires de la Semaine sanglante, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité et envoyé à Toulon, où il s’embarque pour le bagne de la Nouvelle-Calédonie...



Ses livres publiés aux Arènes