Le Monde, 06/03/2013

La passion OM, les règlements de comptes, le grand banditisme, le clientélisme : Marseille est à la fois tout cela et bien d’autres choses. Comment aller voir au-delà des clichés, sans naïveté ni folklore ? Il faut être marseillais et sans illusions.

Xavier Monnier est né et a grandi à Marseille. Ce jeune journaliste (31 ans), cofondateur du site Bakchich, a multiplié les révélations sur les dessous de la Cité phocéenne, notamment sur l’affaire Guérini. Son livre Marseille ma ville. Portrait non autorisé, bourré de révélations, est la somme de ses enquêtes, sur tous les fronts. C’est l’histoire de la passion d’un " minot " pour sa ville et ses grandes figures, mais une passion sans concession. On découvre le vrai visage de l’agent de footballeurs, Jean-Luc Barresi, du député des Bouches-du-Rhône et maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille, Patrick Mennucci, de l’ancien président de l’OM, Pape Diouf, du maire, Jean-Claude Gaudin, du président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, et de la maire des 15e et 16e arrondissements, Samia Ghali.

On se balade aussi dans les différents quartiers de cette immense ville à la découverte d’un mélange de solidarité, d’amitiés, de combines et de coups tordus. Le " minot " Xavier Monnier ne se laisse jamais aveugler par son amour pour Marseille. Il sait compter (il révèle la facture réelle du Stade-Vélodrome) et connaît sa carte judiciaire. Mais il sait aussi faire du reportage de terrain. En témoignent les passages de son livre que nous publions ci-dessous, sur la vie dans les quartiers nord de la ville. Le nord de Marseille y apparaît comme un espace à reconquérir par l’Etat de droit. Extraits.

Didier Pourquery

    Version imprimable de cet article Print envoyer l'article par mail Ajouter à votre marque-pages en ligne

Livres
dans le même
univers