Voltaire (très) amoureux, t2

Clément Oubrerie

Après vingt ans de déceptions sentimentales, pensant être arrivé au terme de son existence, Voltaire croise Émilie du Châtelet.
Surdouée fantasque et mathématicienne, coquette volage aimant les jeux d’argent, elle n’a pas son pareil en fanfreluches et en métaphysique.
Une rencontre électrique !

 

« Un vibrant hommage à la liberté d’expression,
et un portrait délicieusement rêveur. »
Ouest-France

« Un Voltaire amoureux, impertinent, impatient,
un génie frustré dans le Paris de 1717. »
France Info

« Les personnages palpitent d’une délicieuse sensualité.
Le ton est joliment persifleur et les répliques mordantes.»
Le Soir