Tchernobyl, confessions d’un reporter

Igor Kostine

Surnommé « l’homme légendaire » par le Washington PostIgor Kostine est un témoin capital de la catastrophe de Tchernobyl.

Le 26 avril 1986, quelques heures seulement après l’explosion, il survole la centrale. La radioactivité est si forte que toutes ses pellicules deviennent noires. Une seule photo pourra être sauvée : elle fera le tour du monde.

Surpris par l’ampleur de la catastrophe et par le silence des autorités, Igor Kostine décide de rester sur place et de vivre au milieu des 800 000 « liquidateurs » qui se succéderont sur le site de l’accident.

Lui-même irradié, il n’aura de cesse, vingt années durant, de photographier la centrale et la zone interdite qui l’entoure. Son histoire se confond avec celle de Tchernobyl. Il a vu l’évacuation des villages, le désespoir et le courage des populations, la construction du sarcophage, les hommes déplaçant à mains nues des blocs radioactifs, les cimetières de machines, les jardins et les vergers contaminés redevenus des terres sauvages où l’homme n’a plus sa place.

Pour la première fois, il raconte, en mots et en images.

Une coédition Corbis / France Inter

Titre
Tchernobyl, confessions d’un reporter
Auteur

Igor Kostine

Pages
240
Prix
35,50 €
Format
18 x 25,5 cm
Publication
16 mar 2006
ISBN
9782912485977
Code Diffuseur
6066709