Rosemary, l’enfant que l’on cachait

Kate Clifford Larson

Rosemary est la petite sœur du futur président John Fitzgerald Kennedy. Différente des autres membres de la fratrie, elle accuse un léger retard mental associé à des troubles de l’humeur. Pour le patriarche, Joe Kennedy, obsédé par la réussite, sa famille doit incarner le rêve américain. Ce n’est pas le cas de Rosemary.

Un peu rebelle, elle affectionne les fêtes, pratique la voile et le tennis. En 1939, elle obtient un diplôme d’éducatrice auxiliaire,
mais son comportement effraie son père. Frénétique dans sa recherche de méthodes pour soigner sa fille, Joe ne s’aperçoit pas que le changement incessant d’établissement aggrave au contraire son cas et la rend de plus en plus instable. Fin 1941, il va trop loin et fait lobotomiser Rosemary.
L’opération tourne mal. La jeune femme en sort lourdement handicapée, à la fois physiquement et mentalement. Elle est alors internée, cachée, effacée. Pendant longtemps, ses propres frères et sœurs ignorent même ce qu’est devenue Rosemary.

Voici son histoire. La vraie. Celle de l’enfant que l’on cachait.

Traduit de l’anglais par Marie-Anne de Béru

Titre
Rosemary, l’enfant que l’on cachait
Auteur

Kate Clifford Larson

Pages
304
Prix
21,90 €
Format
220x145 mm
Publication
11 mai 2016
ISBN
978 2 35204 515 1
Code Diffuseur
7590480
La presse en parle
Presse écrite
11.08.2016
L'OBS
07.2016
Notes Bibliographiques
07.2016
Ombres et lumière
20.05.2016
ELLE
20.05.2016
Elle
15.05.2016
Soir Mag
06.05.2016
Le Parisien
30.04.2016
JDD
19.02.2016
Livres Hebdo
Radio
04.05.2016
RTL, La curiosité est un vilain défaut