Mais qui est la mère ?

Catherine Mallaval, Mathieu Nocent

« La gestation pour autrui a toujours existé.
Déjà dans la Bible ! La révolution, c’est d’avoir su
prélever un ovocyte pour le féconder in vitro
et l’implanter chez une autre.»
Monique Bydlowski
psychiatre-psychanalyste

Dans les dix ans à venir, il n’y aura quasiment plus d’enfants à adopter. Le nombre des infertilités médicales ou sociales (couples gays) va exploser et ouvrir un champ considérable à la GPA interdite en France depuis 1994.

Partout dans le monde, des femmes sont prêtes à porter, gratuitement ou contre paiement, les bébés de ces couples infertiles. Une pratique universelle aujourd’hui interdite ou limitée, tolérée, laissée dans le flou ou livrée au commerce. Mais un jour, un accord international l’encadrera.

Un défi extraordinaire se pose à l’humanité. Qui est la mère de l’enfant ainsi conçu ? Celle qui accouche, celle qui l’adopte et va l’élever ? L’enfant d’un couple gay peut-il tout ignorer de sa génitrice ? La GPA questionne avec acuité la maternité et la famille du troisième millénaire.

En interrogeant des gestatrices, des parents ayant eu recours à une GPA, des enfants ainsi nés, mais aussi des médecins-gynécologues, des juristes et sociologues, aux opinions divergentes, Mais qui est la mère ? offre tous les éléments d’une réflexion inéluctable et passionnante.

Aujourd’hui, tout le monde connaît un enfant né par FIV. Demain, tout le monde connaîtra un enfant né par GPA.

Titre
Mais qui est la mère ?
Auteurs

Catherine Mallaval, Mathieu Nocent

Pages
300
Prix
20 €
Format
145 x 220
Publication
18 oct 2017
ISBN
9782352046820
Code Diffuseur
8958904