L’Espagne, passion française

Geneviève Dreyfus-Armand, Odette Martinez-Maler

Lorsque la République est proclamée en Espagne au début des années 1930, en France tous les regards se tournent au-delà des Pyrénées.

Après le coup d’État militaire de Franco en 1936, et tandis que le pays sombre dans la guerre civile, les Français se divisent. Certains, venus de tous horizons, prennent position pour défendre la République et la Révolution en Espagne.

Fuyant le franquisme, près de 500 000 hommes, femmes et enfants espagnols espagnols, rejoignent la France en 1939. Malgré l’accueil hostile des autorités et les camps d’internement où ils sont parqués, les républicains espagnols s’engagent dans la Résistance contre les nazis. Et ce sont des Espagnols, sous le drapeau de la 2e DB, qui entrent les premiers dans Paris, le 24 août 1944.

Après 1945, et durant trois décennies, la mobilisation contre le franquisme reste vive. La société française s’enrichit de dizaines de milliers d’Espagnols fuyant la dictature et la pauvreté.

Des récits et témoignages inédits, des archives et des photographies exceptionnelles racontent ces quarante ans d’histoires partagées entre les Espagnols et les Français.