L’assassinat du docteur Godard

Éric Lemasson

En septembre 1999, un médecin de Caen disparaît, laissant des traces du sang de son épouse dans leur maison. Le corps de sa femme n’a jamais été retrouvé. La trace du docteur se perd quand il embarque sur un bateau avec ses deux jeunes enfants.

Pendant des mois, le docteur Godard semble insaisissable. Des fragments du bateau sont découverts dérivant au fil des courants. Chacun pense à un naufrage ou à un suicide en mer. Cette disparition fait la une de l’actualité pendant de nombreuses années. A-t-il tué sa femme ? A-t-il assassiné ses propres enfants ? Pourquoi n’a t-on jamais retrouvé le voilier ?

Plus tard, le crâne de sa fille puis un fémur du docteur Godard sont repêchés au large des côtes bretonnes et formellement identifiés par leur ADN. La version communément admise est que le docteur Godard a disparu en mer et tué femme et enfants. Mais l’instruction a continué dans le plus grand des secrets.

Éric Lemasson a repris toute l’enquête. Il a mis ses pas dans ceux du docteur Godard. Il raconte sa vie marginale, ses jardins secrets. Il retrace sa fuite, de Roscoff jusqu’au port écossais de Thurso.

Au terme d’un minutieux travail de recherche, puisé aux meilleures sources – inédites – et nourri de nombreux témoignages s’appuyant tant sur les douze années d’instruction que sur ses propres investigations, l’auteur est en mesure de révéler une toute autre vérité. Il apporte la clé qui manquait et révèle une série d’assassinats autour d’une organisation en lutte contre le « système », la CDCA (Confédération de défense des commerçants et artisans). La vérité qu’il dévoile est surprenante et éclatante à la fois : la vie du docteur Godard était un roman noir.

Ce récit très documenté sur l’affaire Godard apporte des révélations spectaculaires sur l’une des énigmes criminelles les plus fascinantes de ces vingt dernières années.