French Uranium

Eva Joly, Judith Perrignon

Un ministre se suicide le soir du premier tour de l’élection présidentielle. Les secrets de famille ne demandent qu’à sortir. Mais pas seulement… les mensonges de la vie politique aussi. Ces circuits d’un monde globalisé où l’on tue, on spécule et on pille avec l’accord des États.
Tout est à nu.
Bientôt les morts s’accumulent. Le compte à rebours électoral s’emballe et les services de renseignement sont sur le qui-vive.
À Paris, Lagos et New York, les puissants affrontent ce qu’ils détestent le plus : l’incertitude. Leur toile se déchire.
Peut-on ralentir la machine criminelle qui nous gouverne ?
Il faut être aveugle, fou, prêt à tout perdre. S’appeler Lira Kazan par exemple.
Après Les Yeux de Lira (Les Arènes, 2011), leur premier polar en duo qui a connu un succès international, Eva Joly et Judith Perrignon signent un roman noir de haute intensité, à l’intrigue puissante, nourri par une connaissance intime de la politique et de la criminalité financière.